Sur mon trône …

Oui ce n’est pas le sujet du bac de philo, mais il y a quand même de quoi dire. En y pensant bien je suis même certaine que ce sujet à déjà été traité par au moins un sociologue dans le monde. Je vous parle là, du comportement des filles dans les toilettes publics en Chine.

Je connais les toilettes à la Française, petits mais pratiques. Une seule personne ne peut y entrer à la fois. On peut y aller avec des copines mais elles restent généralement de l’autre coté de la porte à bavarder le temps de faire son affaire.

Je connais aussi le toilette Italien, celui où toute ta famille peut entrer. Généralement il fait 20 m2, il y a un WC, un Bidet, un lavabo double vasque. Tu peux y aller avec toute tes copines et ça peut prendre des heures. Pendant que l’une se maquille, l’autre fume une cigarette, une autre raconte sa vie, et enfin, la dernière fait son affaire.

Et voila que je découvre les toilettes Chinois. Les toilettes publics sont à 95 % des toilettes turques.  Il sont tous alignés un peu comme dans les stations d’essence, avec un petit panneau et une porte pour nous séparer les une des autres. J’ai l’impression que le concept de la porte est assez flou ici. La Chinoise fait son affaire la porte ouverte sans problème. Mais là où la Chinoise est forte, c’est qu’en plus de faire ça accroupi sans avoir les genoux bloqués, elle fume sa clope et textote tranquilou ! Du coup les toilettes sont des fumoirs où trouver une place peut prendre beaucoup de temps. Sympa quand tu as des enfants avec des envies de dernière minutes. Personnellement après avoir fait pipi j’ai les genoux verrouillés et j’ai du mal à remonter. Sans compter que je m’en suis mis de partout mais ça c’est un autre sujet! La Chinoise elle, prend son temps et profite pleinement de sa pause pipi.

Mais la Chinoise est curieuse. Si elle vois la porte fermée, elle ne peut s’empêcher de l’ouvrir. Evidement il n’y a pas de serrure, et mise à par moi dans le centre commercial qui d’autre voudrait fermer sa porte? C’est donc comme ça que 2 filles se sont mises à me regarder uriner d’un air vraiment intrigué du genre  » tu crois qu’elle à la même teuteuche que nous ? ». Mon Chinois en est encore aux basic du coup j’aurais pu leur parler du temps qu’il fait dehors mais non, on est resté comme ça à se regarder.

Parfois en poussant la porte on tombe sur une pépite. Alors, cap ou pas cap ?

Une petite info pour ceux qui souhaiteraient utiliser des toilettes public en Chine. Il n’ y a qu’ un seul rouleau à disposition situé à l’entré des WC. En règle générale il est terminé. Je vous conseil donc d’avoir un kit de survie avec papier WC, lingettes et gel désinfectant.

Pour conclure, les Chinois n’ont pas de papier WC mais ils ont des scanners pour obtenir du papier WC… Cette façon de penser est typiquement Chinoise d’ailleurs.

Depuis le début d’année, si vous vous rendez au Temple du ciel de Beijing, vous devrez scanner votre visage pour obtenir des feuilles de papier. Suite à un trop grand nombre de vol de rouleaux, les autorités ont décidé d’installer des distributeurs à reconnaissance faciale! Il faudra faire avec la quantité distribuée sinon il faudra patienter 9 minutes.

Ah le progrès quand tu nous tiens …

 

 

 

1 commentaire

  1. Je vie en Afrique et les toilettes c’est toujours la surprise, surtout quand ça se limite à juste un endroit dans un coin avec de la terre! Mais comme toi, j’ai l’impression que y a que moi que ça dérange! Je pensais les chinois un peu plus glamour quand même!!
    Mais ça a du bon, les toilettes des autoroutes française ne me font plus peur!

Dis moi tout :