« La Chine? non mais de OUF ! »

De ouf, ça c’est certain ! Même si leur nombre a doublé de 2003 à 2013,  on sait que plus de 70% des Français ne quitteront jamais leur ville natale. Source INSEE.

Partir est un rêve pour moi.Depuis toujours, je rêve de vivre dans un autre pays. J’adore voyager  et j’ai toujours eu envie que mes enfants puissent dire : j’ai vécu ici  et ailleurs … Ma première motivation est l’ouverture d’esprit et la découverte.

Quand on me demande où je pars, comment j’organise ma vie,  comment je fais pour être si « courageuse » j’avoue que j’ai un peu le sentiment d’être en mode : « ouais je sais j’ai une vie de dingue non?!! » Puis viennent les jours de doute, car Monsieur est déjà partie et que tout le monde te prend pour une extraterrestre, les idées reçu de tout ton entourage ( alors que personne n’a jamais posé un pied en Chine) commencent à me travailler.

Avec des enfants les choses sont un peu plus compliquées: Quelle école, en quelle langue, quel rythme, école Française ou non, CNED …  la séparation avec la famille, l’école, les copains/copines…

Alors en tant que Geek et accros aux blogs d’expat j’ai cherché  des renseignements sur: comment réussir une expatriation avec des enfants. J’ai trouvé des infos assez intéressantes sur Eutelmed.

Eutelmed est un service d’assistance psychologique dédié aux expatriés. Une liste de psychologues est disponible, vous pouvez choisir le lieu, la langue, et, si aucun ne se trouve près de chez vous, vous pouvez consulter via skype. Psy, pédopsychiatre, orientation scolaire, bilan… un service disponible pour les adultes et pour les enfants afin de réussir son expatriation.

Je ne peux pas vous donner mon avis personnel je n’ai pas fait appel à leur services, mais l’idée que même dans une ville où il n’y a aucune structure pour les Français je pourrais échanger avec un professionnel me rassure.

Quand ma fille me dit : « maman je ne veux pas partir, je veux rester ici avec mami et papi »  » je ne veux pas laisser ma maitresse elle va me manquer … » mon coeur se fait tout petit et j’ai l’impression d’être une énorme égoïste qui l’arrache à son quotidien.

Je ne sais pas à quel age elles se rendront compte de la chance qu’elles ont, mais c’est une évidence pour moi, les enfants expat ont vraiment beaucoup de chance !

Dis moi tout :